Sicile

La Sicile “un pays indiciblement beau”

La Sicile contemple 4000 ans d’histoire. Alors que Rome n’était encore qu’un petit village, une civilisation grandiose florissait déjà en Sicile et au niveau de la puissance et de la splendeur, toutes les villes pouvaient rivaliser sans peine avec celles de la métropole grecque.

Depuis la préhistoire différents peuples ont colonisé la Sicile, attirés par sa beauté, sa fertility et sa végétation luxuriante. L’île a vu différentes cultures prospérer sur son sol, et elles ont laissé derrière elles des monuments impressionants, des bâtiments et des oeuvres artistiques qui suscitent encore aujourd’hui émerveillement et fascination.

Valley-of-the-temple-sicily-greek

Les Phéniciens, les Grecs, les Arabes, les Normands,les Souabes, les Français et les Espagnols ont tous laissé dans leur sillon leurs empreintes. Beaucoup de ces peuples se sont sentis chez eux en Sicile, terre qu’Homère décrivait comme “la merveilleuse île d’Helios”, le dieu du soleil, la terre de rêve des ancients où “tout poussait sans être semé”.

C’était une terre très désirable, un carrefour exceptionnel d’histoire où différents carrefours d’histoire se sont mélangés à différentes races et civilisations. Ces mélanges se retrouvent encore aujourd’hui dans le physique des habitants de la Sicile, de même que dans ses coutumes, dans le nom de ses villes et dans la langue

Palermo-arabs-norman-building

A Syracuse, Agrigente, Selinunte, Imera, les Grecs ont dressé leurs temples de style dorique. Les Normands ont érigé les majestueuses cathédrales de Cefalù, Monreale, Palerme, les décorations arabes et byzantines ajoutent une touche de perfection aux églises et aux cloîtres. Les Souabes ont construit leurs imposants châteaux et leurs tours grandioses dans un sytle parfaitement géométrique.

Les Espagnols ont érigé des églises et de nobles palais en style baroque qui suscitent aujourd’hui étonnement à Palerme et dans les régions du sud-est de la Sicile.

Celui qui se rend en Sicile aujourd’hui peut découvrir et contempler un millénaire de civilisation, de culture et d’histoire. Ici les mots de célèbres voyageurs qui ont visité notre île, admiré ses beautés naturelles et artistiques, vécu la chaleur et l’hospitalité de ses habitants, et qui sont tout simplement … tombés amoureux de la Sicile.

Greek-temple-sicily
Taormina-sicily

“A deux points de vue cependant, la Sicile devrait attirer les voyageurs, car ses beautés naturelles et ses beautés artistiques sont aussi particulières que remarquables. […]

Mais ce qui fait d’elle, avant tout, une terre indispensable à voir et unique au monde, c’est qu’elle est, d’un bout à l’autre, un étrange et divin musée d’architecture. […]

Quand on a vu tous ces monuments qui ont, bien qu’appartenant à des époques et à des genres différents, un même caractère, une même nature, on peut dire qu’ils ne sont ni gothiques, ni arabes, ni byzantins, mais siciliens, on peut affirmer qu’il existe un art sicilien et un style sicilien, toujours reconnaissable, et qui est assurément le plus charmant, le plus varié, le plus coloré et le plus rempli d’imagination de tous les styles d’architecture.

C’est également en Sicile qu’on retrouve les plus magnifiques et les plus complets échantillons de l’architecture grecque antique, au milieu de paysages incomparablement beaux. « Une terre indispensable à voir et unique au monde, c’est qu’elle est, d’un bout à l’autre, un étrange et divin musée d’architecture.”

Guy de Maupassant

italy,sicily-cefalu

“La région la plus belle de l’Italie“ […], une orgie renversante de couleurs, de parfums, et de lumière. Un immense plaisir”

Sigmund Freud

“J’étais fasciné par leur apparence [celle des paysans]; la pureté du ciel, la beauté des champs. Le fait de voir toutes ces choses intéressantes les glorifiaient un peu dans mon esprit. Je me souvenais de périodes où les dieux se rencontraient sur terre .”

Jean Houel

mosaic-piazza-armerina-sicily-enna-restoration

« La Sicile me montre l’Asie et l’Afrique ; et de se trouver sur le point merveilleux vers lequel sont dirigés tant de rayons de l’histoire du monde n’est pas une petite affaire. La Sicile et la Grèce nouvelle me font espérer à nouveau en une vie nouvelle. Et dans tout cela, je présage mon désir de revenir au moment où je partirai. »

Johann Wolfgang Goethe

“Palerme est […] est charmante, la ville la mieux située au monde… dans une merveilleuse vallée entre deux mers, entre des bosquets de citronniers et des jardins d’orangers… si parfaite. »

Oscar Wilde

mozia

“C’est ici que la fable nous montre les premiers hommes. C’est ici la patrie des divinités de la mythologie grecque. Près de ces lieux, Pluton enleva Proserpine à sa mère ; dans ce bois où nous venions de passer, Cérès suspendit sa course rapide et, fatiguée de ses vaines recherches, elle s’assit sur un roc, et quoique déesse, pleura, disent les Grecs, parce qu’elle était mère.

Apollon a gardé les troupeaux dans ces vallées ; ces bosquets qui s’étendent jusque sur le rivage ont retenti de la flûte de Pan ; les nymphes se sont égarées sous leurs ombres et ont respiré leur parfum.

Galatée y fuyait Polyphème, et Acis, prêt de succomber sous les coups de son rival, charmait encore ces rivages et y laissait son nom … Dans le lointain on aperçoit le lac d’Hercule et les rochers des Cyclopes … ‘Terre des dieux et des héros !”

Alexis de Toqueville

Avez-vous des questions? Prenez contact avec nous!

Choisissez une date et réservez votre cours!